MOHAMED DIAGNE DE «MACKY 2012», SUR LE PARRAINAGE

«Les Sénégalais doivent rester debout pour défendre la loi»

Les menaces de l’opposition de manifester, jeudi prochain, à la Place Soweto, pour dénoncer le projet de loi portant parrainage des candidatures à la Présidentielle, ont fait réagir Mohamed Diagne de la coalition «Macky 2012».

«Les Sénégalais doivent rester vigilants et debout pour défendre la loi et les valeurs républicaines», déclare M. Diagne à travers une déclaration rendue publique, hier.

«Le parrainage est inscrit dans la Constitution depuis 1963. Nous avons voté au référendum pour décider de rationaliser les partis politiques. En conséquence, il relève du devoir du chef de l’Etat de matérialiser cette volonté populaire qui doit réduire le nombre de partis et enrayer les velléités de candidatures farfelues», indique le leader de Synergie Républicaine.

A son avis, leurs principaux adversaires, le PDS et sa coalition, le «Rewmi» et sa coalition, les mouvances de Khalifa Sall et de Gakou,  le PUR, «sont bien capables d’aller au-delà de 65 000 ou 70 000 signatures exigées».

Selon Mohamed Diagne, «la problématique se trouve ailleurs». «En effet, l’opposition, consciente de sa défaite en 2019, peine depuis le début du mandat du Président Macky, à fédérer les Sénégalais autour d’une mobilisation similaire à celle du 23 juin 2011. Sa stratégie consiste à polluer le débat sur le parrainage, une aubaine pour ternir l’image, le bilan du Président Macky et tromper l’opinion publique. Le principe du parrainage n’est pas le problème, on peut donc discuter pour trouver un consensus sur les modalités de mise en œuvre», souligne-t-il.

Rassoul GUEYE

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*



*