TT Ads

Une grande marche annoncée à Ziguinchor vendredi

Après les manifestations non autorisées de vendredi, qui ont occasionné 3 morts, des blessés et plusieurs arrestations, les membres de coalition Yewwi Askan Wi de la Casamance comptent remettre ça vendredi à Ziguinchor, ont-ils annoncé dans les réseaux sociaux. Motifs invoqués : une protestation contre le rejet de leur liste de titulaires aux Législatives du 31 juillet 2022 et une «3e candidature de Macky Sall». «Grande marche (à) Ziguinchor, vendredi 24 juin à 15 heures. Pour la validation de la liste de Yewwi Askan Wi et contre la 3e candidature de Macky Sall», ont-ils publié dans les réseaux sociaux, précisant que l’itinéraire est le même : du terrain Jatir de Lyndiane au rond-point Aline Sitoe Diatta.

La région de Ziguinchor a payé le plus lourd tribut des manifestations réprimées par les Forces de défense et de sécurité avec deux de ses fils tués à Bignona et à Ziguinchor, selon des responsables de PASTEF. Il s’agit de Abdoulaye Diatta et de Idrissa Goudiaby, «appelé par ses intimes Karamo Goudiaby… Il est chauffeur de profession conducteur de taxi appartenant à Mme Aris», a-t-on appris de son portrait dressé par le coordonnateur provisoire communal PASTEF Ziguinchor, Abdou Sané. «Le défunt a succombé des suites de ses blessures après avoir reçu une balle à l’intérieur d’un atelier de menuiserie métallique en face de mon domicile…les traces de sang malgré leur recouvrement par du sable restent visibles», a-t-il ajouté. Le ciel de Ziguinchor était noir de fumée, vendredi, signe des multiples foyers de tensions difficiles à maîtriser par les forces de l’ordre. Les manifestants sont restés dans les rues jusqu’après 22 heures, selon des rapports.

TT Ads

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.