LEGISLATIVES DU 30 JUILLET: Le top 10 des perdants

Les Législatives ont consacré la large victoire de la liste «Bénnoo Bòkk Yaakaar». Mais, il y a eu également des désillusions. Certaines listes n’ont pu atteindre la barre des 7000 voix. Focus sur le top 10 des perdants. 

Les 47 listes qui ont participé aux élections législatives du 30 juillet dernier, ont connu des fortunes diverses. Si «Bénnoo Bòkk Yaakaar» a largement remporté le scrutin, certaines listes ont réussi à tirer leur épingle du jeu, dont la «Coalition Gagnante/Wattu Senegaal», «Mànkoo Taxawu Senegaal» et le Parti de l’Unité et du Rassemblement (PUR), mais d’autres sont passées à côté de la plaque, n’ayant pu atteindre la barre des 7000 voix. Parmi le top 10 des perdants, c’est le Rassemblement pour l’Ethique et les Valeurs Emergentes (REVE) dirigé par Abdourahmane Dabo, qui a engrangé le moins de voix (2141).

Le bonnet d’âne au REVE

Ladite liste qui a enfilé le bonnet d’âne, est devancée dans l’ordre, par Assemblée «Bi nu bëgg», avant-dernière, avec 2944 voix ; le Front Patriotique Républicain (FPR), parti dirigé par Mbaye Samb dit Ablaye (3145 voix) ; la Convergence Libérale Patriotique de Serigne Mbacké Ndiaye (3292 voix) ; Entité indépendante Mouvement pour la Renaissance, la Liberté et le Développement (4190 voix) ; Dental Sénégal/Actions patriotiques (4291) ; Citoyens pour l’Ethique et la Transparence/Jariñ sama réew de Moussa Touré (4970 voix) ; l’Alliance pour la Réforme et le Développement de Gaydel Lô (5655 voix) ; le Rassemblement Démocratique Ssénégalais de Mame Mactar Guèye (6096 voix) ; Sénégal-Veine Environnement (6391 voix).

Ibrahima SALL

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*



*