Inondations en Côte d’Ivoire: à Abidjan, l’heure du deuil et des questions
Le jour d'après, en Côte d'Ivoire où au moins 20 personnes sont mortes dans les fortes inondations qui ont touché notamment Abidjan après des

ACTE CONTRENATURE AU JARDIN DE LA LIBERTE 2: Deux hommes surpris en pleins ébats à 3h du matin

Sensé être un espace public où les gens peuvent se prélasser, le jardin public de Liberté 2 a été transformé, le temps d’une soirée, en un lieu de débauche. En effet, deux hommes y ont été surpris vers les coups de 3h du matin, en pleins ébats sexuels. Et lorsque le témoin de la scène a crié, le couple de fortune n’a rien eu de mieux à faire que de lui balancer des pierres.

Domicilié à la Médina et de passage à la Sicap Liberté 2, le sieur M. Dia ne va pas oublier de sitôt la scène à laquelle il a assisté dans la nuit du 30 juin au 1er juillet dernier. Il était environ 3h du matin, lorsque son attention a été attirée par des gémissements.

Et c’est là qu’il a vu deux silhouettes en train d’entretenir des rapports sexuels. Mais quelle ne fut sa surprise lorsqu’il a constaté qu’il s’agissait bien de deux hommes qui s’accouplaient. Il s’agit, selon lui, d’un jeune homme et d’un autre homme beaucoup plus âgé.

Et à la vue de cet «acte cruel», dit-il, il n’a pas hésité à crier, dérangeant ainsi le moment d’intimité de ces derniers. Croyant ainsi que les deux hommes allaient prendre la poudre d’escampette, le sieur Dia a expliqué aux enquêteurs du commissariat de Dieuppeul qu’à sa grande surprise, ces derniers se sont rués sur lui, armés de cailloux. C’est ainsi qu’ils ont commencé à lui larguer les pierres pour l’emmener à quitter les lieux.

Ils larguent des pierres au témoin de la scène

«J’ai pris la fuite pour me sauver de leurs assauts. Mais dans ma fuite, mon sac est tombé et le plus jeune a ramassé le sac qui contenait, entre autres, un téléphone, une tablette Samsung et 28.000 francs CFA, qu’il a emportés avec lui», a dit le témoin. Ce dernier a d’ailleurs déposé une plainte pour vol.

C’est dans ces circonstances que mission a été donnée aux éléments du commissariat de Dieuppeul, aux fins de rechercher et d’interpeller les deux pervers. Mais finalement, seul l’un d’entre eux, en l’occurrence I. Guèye, a été interpellé pour acte contrenature.

Domicilié à Castors, ce dernier qui est apparemment le plus âgé, puisque né en 1967, a tenté de noyer le poisson. Illettré, il a déclaré avoir fait l’école coranique et a indiqué que son seul tort, c’est d’avoir pris la fuite et de s’être bagarré avec les policiers lors de son interpellation. Il a également nié avoir tenté de prendre la fuite, à l’entrée du commissariat.

Et lorsque les limiers lui ont demandé s’il a eu des rapports sexuels avec un homme dans le jardin public, il a affirmé qu’il n’était avec personne. Toutefois, il a avoué que de temps à autre, il visionne sur son portable des vidéos porno-gay.

Une version qui ne l’a pas empêché d’être déféré au parquet pour acte contrenature.

Ndèye Anna NDIAYE

Commentaires

commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*