Inondations en Côte d’Ivoire: à Abidjan, l’heure du deuil et des questions
Le jour d'après, en Côte d'Ivoire où au moins 20 personnes sont mortes dans les fortes inondations qui ont touché notamment Abidjan après des

MONTANT FINAL ALLOUE: 5,4 milliards FCFA pour chaque région

La Délégation générale à l’entreprenariat rapide des femmes et des jeunes (DER), avec ses banques partenaires, a octroyé des financements à travers les 14 régions du pays, touchant en tout 325 communes pour cette première tranche d’un coût de 10 milliards de francs CFA. La DER compte débloquer la 2ème tranche au mois de septembre, octobre, puis décembre prochain. Au total, c’est 5,414 milliards de francs CFA qui sont distribués par région, répartis en des enveloppes allant de 10.000 francs CFA à 500.000 francs CFA.

Selon Pape Amadou Sarr, Délégué général de la DER, la région de Dakar bénéficie d’une enveloppe globale de 6 milliards. Hier, il a été remis un autre financement de 1,8 milliard pour Dakar. Pour la région de Diourbel, c’est 474 millions, Fatick 233 millions, Kaffrine 187 millions, Kaolack 300 millions, Kédougou  89 millions, Kolda 265 millions, Louga 314 millions, Matam 189 millions…

Revenant sur les enveloppes allouées par secteur et par région, il a expliqué que 1,9 milliard sont allés à Thiès, 1,5 milliard à Diourbel, 1 milliard à Louga, 1 milliard à Saint-Louis, 850 millions à Tamba, 613 millions à Matam, 500 millions à Kédougou avec la filière Fonion et 789 millions à Kolda.

Le DER a précisé que la répartition des 30 milliards se fait autant par région, par département, par commune et sur la base des critères de la population.  Ce qui a permis de créer 50 000 entrepreneurs qui seront financés et qui vont générer 5000 emplois directs et 200 000 indirects.

Pour l’artisanat, il a évoqué un projet à Kolda pour 500 millions et un projet de barrage moderne d’un coût de 250 millions pour la première phase. Et avec l’ONCAV (mouvement Navétane), c’est 500 millions pour toutes les ASC du Sénégal. A côté, il y a un projet d’un milliard pour le renouvellement du parc des Jakarta.

«Le délai de remboursement varie en fonction des besoins des uns et des autres. Ceux qui font de l’agriculture, de l’aviculture et de la pêche ne peuvent pas avoir le même délai que les jeunes qui sont dans l’artisanat. Donc, ça va de 3 mois, à 5, 6, 7 ans, voire même 10 ans», a-t-il fait savoir.

Pour cette année, c’est 45 000 comptes bancaires qui ont été ouverts pour augmenter l’inclusion financière. Chaque compte reçoit de la DER 250.000 francs CFA.

A noter que lors de la rencontre, Moustapha Sy Ndiaye, un jeune entrepreneur cordonnier en maroquinerie, a demandé au Président Macky Sall, l’implantation d’une tannerie nationale. «Comme vous portez des boubous traditionnels, je vous demande aussi de porter les chaussures et des sacs fabriqués par les artisans du Sénégal. Comme ça, les ministres vont copier sur vous», a sollicité l’artisan.

Aïssatou Mb. COULIBALY   

Commentaires

commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*