TT Ads

La «Vieille Dame» retrouve le trône, 19 ans après

Le premier trophée de la saison de basket a été remporté par la JA vainqueur de la Douane, en finale de la Coupe Saint-Michel, samedi dernier. Un sacre de la «Vieille Dame», 19 ans après la dernière consécration.

«Je veux gagner ma première coupe en D1». Tel est le défi que s’est lancé Mohamed Sène au moment de rencontrer l’AS Douanes en finale de la 47e édition de la Coupe Saint-Louis. Et ce défi, l’entraineur de la Jeanne d’Arc (JA) l’a bien relevé, hier, au stadium Marius Ndiaye, où son équipe a gagné par 65 à 63.

Avec cette victoire, la JA retrouve le trophée de la Coupe Saint-Michel, 19 ans après son dernier sacre. Avec, justement, l’entraineur Mohamed Sène comme capitaine d’équipe.

Dans cette rencontre qui a polarisé beaucoup de spectateurs, les Douaniers ont été battu sur leur point fort. A savoir, le jeu extérieur. En effet, la «Vieille Dame» avait une très grande réussite avec 10 paniers à 3 points sur 35 essais. Tandis que 26 tentatives, les Gabelous n’ont concrétisé que 5 tirs primés.

Ce qui a, sans nul doute, permis de contrôler tous les quarts temps (19-14, 31-26, 48-45, 65-63). Cela, malgré le géant Bara Ndiaye (22 points, meilleur marqueur). Les «Bleu-Blanc» ont aussi su compter sur le MVP de la finale, le capitaine Momath Seck (14 points). Désigné comme joueur «fair-play», le capitaine de la Douane, Alkaly Ndour, n’a pas pu, lui aussi, empêcher à la JA de succéder à l’US Ouakam.

«On s’est battu durement pour être champion. Et on est très heureux de gagner. Vous avez vu que tout ce beau monde en bleu est venu pour nous. On ne pouvait perdre, on leur doit ça. On va fêter toute la nuit et demain, on va retourner au travail. Parce que mercredi, on a un match», jubile le coach des «Bleu-Blanc».

Et d’expliquer que «la différence s’est faite sur l’envie. On a vu deux bonnes équipes. On n’a pas amené la Douane, ils n’ont pas pu nous amener. Nos joueurs ont été costauds».

«J’encourage la Douane, une grande équipe avec un grand technicien. Nous on voulait vraiment gagner cette coupe. On ne pense pas encore au championnat. On a gagné aujourd’hui. On est satisfait et on rend grâce à Dieu», conclut-il.

2 Douaniers dans le 5 majeur du tournoi

Réagissant à cette défaite, Mamadou Guèye «Pabi» rappelle qu’«une finale, c’est un vainqueur et un vaincu». «Il va falloir oublier ça et se focaliser sur les autres objectifs. On va s’améliorer. Avec cette équipe, on a commencé le projet, depuis le début de la saison. Ce n’était pas évident d’arriver à ce stade de la compétition. Je dis bravo à mes joueurs, je les encourage tout en continuant à travailler», poursuit «Pabi».

Conscient qu’«il reste encore des choses à faire», le Gabelou reconnait la joue très fair-play : «La JA a très bien joué depuis la première minute de jeu. Je suis, certes, déçu, mais je suis content pour coach Momo et la JA pour le travail qu’ils sont en train de faire».

«On fait l’effort de revenir au score. Mais à chaque fois, ils se précipitaient et tombaient, parfois, avec des fautes non sifflées. Et je ne vais pas m’attarder sur l’arbitre», fait-il constater avec désolation.

A noter que dans les innovations qu’elle a bien voulu apporter dans l’organisation de ses compétitions, la Ligue de Dakar de basket-ball (LDBB) a élu un 5 majeur de la Coupe Saint-Michel, des préliminaires jusqu’en finale. Dans ce 5 majeurs, figurent deux joueurs de la Douane : Mamadou Faye (meneur) et Bara Ndiaye (ailier fort).

Les autres joueurs de cette équipe-type sont l’arrière de l’US Ouakam, Mamadou D. Guèye, l’ailier de la JA, Aliou Ass Seck, et l’imposant pivot du DUC, Adama Diakhité.

Signalons que feu Abdoulaye Sèye «Moreau» et le DTN du basket, Moustapha Gaye.

TT Ads

Post not found !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.