ANNEE SCOLAIRE 2017-2018: Serigne Mbaye Thiam se fixe sept ambitions

En vue de conduire une année scolaire dans les meilleures conditions, au bonheur de tous les acteurs de l’éducation, le ministère de l’Education a organisé un séminaire de rentrée scolaire, du 6 au 10 septembre dernier, à Saly (Mbour). Serigne Mbaye Thiam a décliné une feuille de route pour l’année scolaire 2017-2018, portant sur 7 ambitions.

 

SALY, Mbour – Le ministère de l’Education nationale est en plein dans la préparation de l’ouverture des classes pour l’année scolaire 2017-2018. Dans ce cadre, tous les acteurs reliés audit ministère, se sont retrouvés à Saly, du 6 au 10 septembre, pour le traditionnel séminaire de rentrée scolaire. Pour le ministre qui était venu clôturer ces travaux, sept ambitions ont été fixées collectivement pour l’année scolaire qui va venir et doivent être réalisées avec l’engagement du niveau central et du niveau déconcentré, c’est-à-dire les Inspections d’académie (IA) et les Inspections de l’éducation et de la formation (IEF).

«Au terme de nos travaux et de l’évaluation de ce qui a été fait au cours de l’année scolaire 2016-2017, nous avons retenu sept ambitions majeures qui doivent guider les activités du ministère de l’Education nationale, tant au niveau central qu’au niveau déconcentré, pour l’année scolaire à venir», informe Serigne Mbaye Thiam.

D’abord, a-t-il dit, après la restauration de la confiance entre les différents acteurs de l’espace scolaire, notée l’année dernière, l’heure est à la consolidation de cet acquis. Ainsi, l’ambition numéro 1 de cette année, c’est de «travailler à la consolidation de l’apaisement du climat social, pour que cet apaisement ne soit pas seulement sur une année, mais que collectivement, avec les partenaires sociaux, on travaille à consolider la confiance entre nous et les enseignants, entre l’école et les parents d’élèves, entre l’école et les élèves et la communauté nationale». Pour ça, dit-il, il faudra tout mettre en œuvre pour respecter tous les engagements qui ont été prises avec les partenaires sociaux.

La deuxième ambition, c’est «l’intensification du pilotage pédagogique au niveau national et des circonscriptions, notamment en systématisant le fonctionnement des cellules pédagogiques à tous les niveaux, renforcer le contrôle pédagogique des enseignements des établissements privés, renforcer les progressions harmonisées et les évaluations standardisées».

La 3e ambition consiste au renforcement du dispositif de gestion des examens et concours. «Il faudra, avec ce qui s’est passé au Bac, qu’on prenne des mesures de prévention. C’est la raison pour laquelle sur l’année scolaire 2017–2018, nous avons convenu de renforcer le dispositif de gestion des examens et concours, en tenant compte de l’évolution des technologies de l’information et de la communication», annonce le ministre.

La 4e ambition, c’est «la gestion rationnelle des ressources humaines et de la carte scolaire», avec notamment la question du déficit en personnel enseignant et en personnel d’encadrement, qui peut impacter négativement sur les indicateurs d’accès et qualité au niveau de l’éducation.

Le 5e objectif, c’est le renforcement des acquis liés au démarrage des cours dès le premier jour de la rentrée. L’avant-dernière ambition est, selon le ministre, «l’amélioration de la gouvernance du secteur de l’éducation». Ainsi, toutes les IEF ont été dotées d’un véhicule, l’année dernière. Et le ministre promet un second véhicule cette année, une deuxième dotation en véhicule. Il indique dans la foulée que pour les IEF, les dotations vont se faire avant la rentrée scolaire.

Enfin, la dernière ambition fixée par Serigne Mbaye Thiam, c’est la relance du sport à l’école. «L’année dernière, nous avons organisé des activités sportives dans toutes les académies ; il s’agit de consolider cette relance du sport scolaire», a-t-il dit, en exprimant le souhait de «faire renaitre le théâtre scolaire».

Idrissa Aminata NIANG

(Correspondant)

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*



*